Les visiteurs de la Côte des Légendes peuvent découvrir depuis 2019 des œuvres d’art aux abords des chemins de randonnée. À raison de deux œuvres par an, le projet des Ribin’ de l’imaginaire réinvente les légendes de nos territoires et propose aux randonneurs un véritable chemin artistique ; une occasion originale de découvrir le patrimoine local !

Grâce à un processus de sélection participatif rassemblant élus, artistes et professionnels du tourisme, deux projets artistiques sont choisis chaque année. Par la créativité et l’originalité des œuvres sélectionnées, Les Ribin’ de l’Imaginaire illustrent à merveille l’ambition et l’ouverture du territoire qu’est la Côte des Légendes.

 

Bientôt deux nouvelles œuvres des Ribin' de l'Imaginaire • été 2020

Découvrez dès à présent les projets sélectionnés :

> TROPELL de CHAPE&MACHE, qui réécrit l'histoire de l'île aux vaches à Kerlouan.

> L'ARBRE CREUX de l'artiste NUSH, qui recrée le lieu de vie du légendaire Salaün ar Fol dans le verger de la Basilique du Folgoët.

Les deux œuvres seront inaugurées le samedi 27 juin 2020 !

 

La démarche

un lieu
+
une légende
+
sélection d’un projet artistique
par un jury citoyen

=

une œuvre des Ribin’ de l’imaginaire

Un lieu est choisi dans une commune, une légende y est associée. Un appel à projet est lancé, décrivant le lieu et la légende. Les artistes y répondent ; un projet est sélectionné par un jury citoyen. L’œuvre, mettant en valeur le lieu et la légende, est inaugurée pour 3 ans !

 

Retour sur la saison #01 des Ribin' de l'imaginaire• 2019

En juin 2019, les deux premiers points de cette carte artistique de la Côte des Légendes ont été matérialisés par des œuvres d’art installées l’une à Pontusval (Plounéour-Brignogan-Plages) et l’autre à la chapelle Notre-Dame de la Clarté (Kernouës). Une véritable relecture de ces lieux chargés d’imaginaire.

Grâce au travail d’artistes plasticiens et d’architectes, l’équipe de Tourisme Côte des Légendes met ainsi en valeur le territoire riche de légendaire et d’imaginaire. Et de l’imagination, les 2 collectifs d’artistes sélectionnés pour cette première session des Ribin’ de l’Imaginaire n’en manque pas !

À Pontusval, sur la commune de Plounéour-Brignogan-Plages, on raconte que des chevaliers ont mis fin à la terreur provoquée par la faim d’un terrible dragon. «Pontusval» signifierait, en ancien breton, le « gouffre où la bête fut tuée ».

Le collectif d’architectes Les Nouveaux Voisins (Strasbourg) a ainsi créé L’Œuf, en 2019 ; un abri pour les randonneurs, un rappel de la présence du dragon pour les rêveurs !

 
 

     
La fontaine de la chapelle Notre-Dame de la Clarté à Kernouës est la source d’une légende : elle a le pouvoir de guérir les enfants qui tardent à marcher. On raconte qu’on les roulait sur l’autel de la chapelle, sous laquelle se trouve la source miraculeuse, afin qu’ils apprennent au plus vite à se tenir debout ! 

Le Studio Coat (Coat-Méal) s’est emparé de cette légende et nous propose de retomber en enfance grâce à Statio : un tapis articulé où l’on peut tester son équilibre, mais aussi profiter du cadre magnifique du jardin d’hortensias.